Le baromètre de conjoncture Alsace

Le baromètre de conjoncture Alsace

En récoltant les opinions des dirigeants d'entreprises depuis 2011, le baromètre de conjoncture Alsace mesure l'évolution de l'activité économique de l'industrie, du commerce et des services d'un semestre sur l'autre.

Mots clés :
  • #conjoncture
  • #économie
  • #Industrie
  • #commerce
  • #BTP
  • #services

 

Hélène Patfoort

Economie numérique, Information, Marketing

03 88 75 25 93

E-mail

 

La dernière publication présente les résultats du 2ème semestre 2017.

 

Vous pouvez la consulter ou la télécharger :

 

Baromètre de l'économie alsacienne - n°13

 

 

 

 

 

 

 

► Constats 2ème semestre 2017 & prévisions 1er semestre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au 2ème semestre 2017, la situation des entreprises alsaciennes s’est nettement améliorée. En particulier, dans les secteurs de la construction et des services où tous les indicateurs sont devenus positifs.

 

Une part importante des dirigeants vit encore une situation stable. Mais dans le même temps, un plus grand nombre d’entre eux constate une amélioration conséquente de leur niveau d’activité et de leur situation financière. 36 % donnent cet avis sur leur chiffre d’affaires et 35 % sur leur carnet de commandes (+ 14 points chacun). Quant à la situation financière, les constats à la hausse augmentent également dans la trésorerie (23 %, + 9 points), la rentabilité (21 %, + 7 points), les investissements (17 %, + 6 points).

 

Tous les indices (soldes des avis à la hausse - avis à la baisse) évoluent favorablement sur les six derniers mois et deviennent positifs : les remontées sont importantes en ce qui concerne le chiffre d’affaires et le carnet de commandes (+ 16 points chacun). Elles sont également significatives en termes d’investissements, de rentabilité (+ 10 points chacun), d’effectifs (+ 7 points) et de trésorerie (+ 6 points).

 

Par conséquent, le taux de satisfaction progresse partout et aujourd’hui, six dirigeants sur dix se disent satisfaits de leur chiffre d’affaires et de leur carnet de commandes.

 

Les améliorations enregistrées ce semestre sont supérieures aux prévisions annoncées en juillet dernier en termes d’activité et d’investissements, et légèrement en deçà des attentes pour les finances et les emplois.

 

Pour les six prochains mois, les chefs d’entreprises semblent partagés entre un optimisme certain lorsqu’ils prévoient des hausses conséquentes de tous leurs indicateurs et une méfiance quant à l’évolution de l’environnement de leur entreprise. Dans ce cas, la majorité envisage une situation stable et moins d’entreprises optent pour une situation favorable (- 4 points par rapport au semestre précédent).

 

 

Méthodologie
 

La dernière enquête a été réalisée par téléphone du 3 au 16 juillet 2018.

 

Elle recense l’opinion de 1 015 chefs d’entreprises alsaciens. Ces derniers assurent une très bonne représentativité selon le secteur d’activité, la taille de l’établissement et la circonscription.

 

La base de référence est l’Annuaire des Entreprises d’Alsace, c’est-à-dire l’ensemble des établissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés, ressortissants de la CCI Alsace Eurométropole, au mois de décembre 2017, soit 71 388 établissements.